Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



La mort d’un olivier

Il bruinait froidement ce jeudi dix janvier
Quand de tristes pébrons scièrent l’olivier
Qui poussait là, probablement depuis des lustres.
Au nom du Pèze, au nom du Fric, des hommes frustres
Ont rasé le vieil arbre : adieu, beau compagnon,
Tué, sans jugement, au nom du dieu Pognon !
Ah Dieu que j’aimerais qu’une sainte vérole
Rongeât de ces jobards la petite bricole !

Tex Rafubronck (Diatribe, 2008)

olivier.jpg

Photo TF, Dans une propriété de Nice est

Pas de Commentaires à “La mort d’un olivier”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Mercure Maurepas |
aupaysdudivertissement |
troisptiipoints |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | TRANSRÉALISME
| cm1cm2saintjustenchevalet
| Génération 70-Domagné