Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Chanson pour Bernadette

J’ai mis sur mon blog, il y a déjà quelques mois, un poème de Tristan Quenot : « Comme la Vénus nue ».
Les éditions « Pourquoi viens-tu si tard ? » viennent de sortir tout un recueil de cet auteur, recueil qui s’intitule Chanson pour Bernadette.

Voici ce qui est dit sur la quatrième de couverture :

Tristan Quenot (de son vrai nom Christian Quenot) est mort le 12 janvier 1969, à 18 heures 55, happé par le train de Paris, au passage à niveau du Châtelard, à Saint-Sulpice-Laurière dans la Haute-Vienne.
Ses restes ont été enterrés dans la fosse commune, au cimetière de Louyat, à Limoges. Personne n’est venu à son inhumation et personne non plus n’a jamais réclamé ses affaires, lesquelles furent remisées, au fond une malle, dans les combles de l’hôtel où il a passé ses derniers jours.
Le manuscrit de Chanson pour Bernadette est resté 40 ans au fond de cette malle.
L’ayant trouvé, par le plus grand des hasards, en juillet 2000, je l’ai proposé à divers éditeurs. En vain ! C’est la raison pour laquelle, à l’approche du quarantième anniversaire de sa mort, j’ai décidé de devenir éditeur et de publier le recueil moi-même.
Le recueil Chanson pour Bernadette est composé de 23 poèmes pour la plupart adressés à l’inspiratrice du recueil, c’est-à-dire Bernadette Mullier.

Chanson pour Bernadette Couverture: aquarelle de Cécile Berthoux

.
 

Mercure Maurepas |
aupaysdudivertissement |
troisptiipoints |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | TRANSRÉALISME
| cm1cm2saintjustenchevalet
| Génération 70-Domagné